Festival du Cinéma Italien du 9 au 13 Octobre – Films en VOST

Mardi 09 octobre – 20h30 – “Dopo la guerra” de Annarita ZAMBRANO
Bologne, 2002. Le refus de la loi travail explose dans les universités. L’assassinat d’un juge ouvre des vieilles blessures politiques entre l’Italie et la France.
Marco, ex-militant d’extrême gauche, condamné pour meurtre et réfugié en France depuis 20 ans grâce à la Doctrine Mitterrand, est soupçonné d’avoir commandité l’attentat. Le gouvernement italien demande son extradition.
Obligé de prendre la fuite avec Viola, sa fille de 16 ans, sa vie bascule à tout jamais, ainsi que celle de sa famille en Italie qui se retrouve à payer pour ses fautes passées.

 

Mercredi 10 octobre – 20h30 –  “Un baccio” (One kiss) de Ivan COTRONEO

 Lorenzo, Blu et Antonio sont lycéens dans une petite ville du Nord de l’Italie. Rejetés par les autres qui les considèrent comme marginaux, ils se lient d’amitié et forment rapidement un trio inséparable. Mais « un baiser » va venir tout bouleverser …                                                                     

 

 

Vendredi 12 octobre –  17h00 – “Una questione privata” des frères TAVIANI

Eté 43, Piémont. Milton aime Fulvia qui joue avec son amour : elle aime surtout la profondeur de sa pensée et les lettres qu’il lui écrit. Un an plus tard, Milton est entré dans la Résistance et se bat aux côtés d’autres partisans. Au détour d’une conversation, il apprend que Fulvia aimait en secret son ami Giorgio, partisan lui aussi. Milton se lance alors à la recherche de Giorgio, dans les collines des Langhes enveloppées de brouillard… Mais Giorgio vient d’être arrêté par les Fascistes.

 

Vendredi 12 octobre –  20h30 – “Fortunata” de Sergio CASTELLITO 

Fortunata a une vie tourmentée, une fille de huit ans et un mariage raté derrière elle. Elle est coiffeuse à domicile, vit en banlieue, traverse la ville, entre dans les appartements bourgeois et colore les cheveux des femmes. Fortunata se bat tous les jours avec une détermination farouche pour réaliser son rêve : ouvrir un salon de coiffure et prendre en main son destin, conquérir son indépendance et son droit au bonheur. Fortunata sait que pour aller au bout de ses rêves, il faut de la persévérance : elle a pensé à tout, elle est prête à tout, mais elle n’a pas pris en compte la variable de l’amour, la seule force perturbatrice capable de faire vaciller toutes ses certitudes. Aussi parce que, pour la première fois peut-être, quelqu’un la regarde telle qu’elle est et l’aime vraiment.

 

 

Samedi 13 octobre – 17h  – “Il padre d’Italia” de Fabio MOLLO   

 Paolo est un jeune homme homosexuel solitaire et introverti qui travaille comme vendeur dans un magasin de Turin. Ce dernier vient de rompre avec son petit ami qui voulait se marier et fonder une famille. Un soir, Mia, une jeune femme enceinte de 6 mois, s’évanouit dans ses bras. Paolo va l’aider et l’héberger chez lui…

 

Samedi 13 octobre – , 20h30 – “A casa tutti bene” de  Gabriele MUCCINO  

Une famille italienne se réunit sur une petite île pour célébrer les 50 ans de mariage de leurs aînés, Pietro et Alba. Lorsqu’un orage inattendu les surprend, tous les membres de la famille sont contraints de cohabiter pendant deux jours et deux nuits. Cette cohabitation forcée ravive bientôt les disputes oubliées et les vieux conflits, transformant l’île en véritable labyrinthe des passions. 

 

 

Tarifs: Le film 6€ – Pass 3 films 15€ – Pass 6 films 24€